English
Retourner en haut.

L’institut canadien d’administration de la justice (ICAJ)

Conférence annuelle sur la diversité

Aperçu

L’ICAJ est dédié à l’amélioration de l’administration de la justice au Canada. Dans le cadre de son mandat, elle offre des programmes aux membres de la magistrature, aux tribunaux administratifs, aux avocats et aux autres participants du système judiciaire.

Cette conférence, « L’énigme de la Charte canadienne des droits et libertés : le choc des droits et des valeurs dans la mosaïque culturelle canadienne », a examiné la manière dont les institutions publiques évoluent et devraient évoluer pour refléter les valeurs d’inclusion, de diversité et d’égalité, et l’évaluation des lacunes de ces institutions. Elle portait également sur les questions de fond (langage, religion, race, culture, etc.), la complémentarité et les contradictions existant entre les valeurs de diversité et d’égalité. Les questions abordées traitaient de l’impact de la Charte dans la résolution de problèmes liés à la culture et la religion.

Les perceptions diverses concernant les questions culturelles et religieuses ont été explorées, ainsi que la manière dont le système judiciaire canadien doit continuellement s’adapter pour prendre en compte les différences afin d’aborder et de résoudre les questions juridiques pertinentes. Ces questions touchent tous les aspects de l’administration de la justice, tant au sein des corps policiers que des tribunaux et des cours civiles et pénales.

Objectifs

Cette conférence a été conçue pour mettre en évidence les défis auxquels fait face le système judiciaire; les solutions possibles et la manière dont les acteurs peuvent contribuer pour améliorer la situation actuelle. Les participants ont bénéficié de l’approche multidisciplinaire en ce qui a trait à l’une des questions les plus complexes du système judiciaire canadien.

Sommaire

Par l’entremise d’exposés magistraux et de discussions menées par des panélistes, le programme a offert une évaluation critique  de la diversité dans l’administration de la justice. Les exposés portaient sur plusieurs aspects de la diversité incluant la portée et les conflits possibles entre les différentes valeurs de la Charte, par exemple, en lien avec la tolérance religieuse et la liberté de conscience, la pratique de la polygamie et les mariages arrangés, le créationnisme, les conséquences de la neutralité religieuse et la laïcité de l’État, etc.

Les conférenciers étaient des professeurs universitaires, des membres des tribunaux et des avocats.

Date

4 Octobre -
6 Octobre 2017

Nombre de participants

50

Mots clés

administration de la justicediversitédroit constitutionneldroit criminelréforme du droitreligion